L'Europe soutient nos activités

Ces projets sont cofinancés par l’Union européenne avec le Fonds européen de développement régional (FEDER), dans le cadre du programme opérationnel régional FEDER-FSE-IEJ Picardie 2014-2020 ou du programme Horizon 2020.

extraction végétale

L’Europe soutient nos activités, en particulier au travers de cofinancements liés à des activités spécifiques, et de recherche et développement dans le cadre du programme H2020 (projets européens de coopération). Ce soutien se matérialise en particulier par les actions suivantes :

Actions de transmission de connaissances d’EXTRACTIS dans le secteur de la bio-économie



Ces actions sont cofinancées par l’Union européenne dans le cadre du Programme Opérationnel Régional FEDER-FSE-IEJ Picardie 2014-2020, avec pour intitulé : Opération relative à la transmission de connaissances d’un centre de transfert vers les entreprises dans le secteur de la bio-économie (N° Synergie : P10014123).

Votre contact : Philippe DE BRAECKELAER, Directeur Général Adjoint, E-mail : debraeckelaer@extractis.com

extraction végétale

1) Diffusion d’EXTRACTS, la lettre de veille sur l’extraction du végétal


Extractis a mis au point avec le soutien des fonds FEDER et un prestataire de services une lettre d’information technologique orientée vers l’extraction du végétal et les technologies connexes. Pour ce faire, des stratégies de recherches dans différentes bases (web crawling en général, bases brevets, suivi de structures particulières et interrogation de bases de données de type scientifique et technologique) ont été mises au point à l’aide de mots-clés évoquant les technologies croisées avec d’autres mots-clés du registre végétal. Chaque mois ces stratégies (plusieurs milliers de questions complexes) conduisent à l’identification de quelques milliers d’articles potentiellement intéressants pour nos partenaires ou nos développements.

Nous en sélectionnons une cinquantaine, qui sont repris dans la Lettre EXTRACTS, qui est à l’heure actuelle diffusée à plus de 2 000 adhérents, clients ou parties intéressés par ce secteur d’activité de la bio-économie.

Ce projet est cofinancé par l’Union européenne avec le Fonds européen de développement régional (FEDER).

Pour plus d’information ou pour vous inscrire : Philippe DAVID, Chef de projet technico-économique et responsable de la veille, E-mail : extracts@extractis.com

2) Refonte du site internet d’EXTRACTIS suite au changement de nom


 

3) Programme de renforcement en compétences et moyens


Ce programme vise une meilleure valorisation des agro-ressources et à améliorer la bio-économie régionale et sa visibilité au travers du développement de certains procédés de fractionnement de la biomasse par des procédés chimiques ou enzymatiques. Il comporte des volets technologiques, de qualité, labellisation et certification, de partenariats et de communication.

Ces deux projets sont également cofinancés par l’Union européenne avec le Fonds européen de développement régional (FEDER).

EXTRACTIS est partenaire du projet collaboratif européen SALTGAE


 

Le traitement des eaux usées salines et chargées en matières organiques représente un défi pour de nombreux secteurs industriels. Les traitements classiques sont souvent inefficaces lorsque les salinités sont élevées car elles vont inhiber les processus bactériens habituellement utilisés.

Dans ce contexte, EXTRACTIS est aujourd’hui partenaire du projet européen SALTGAE (dans le cadre d’Horizon 2020) qui vise à développer une solution innovante et efficace pour le traitement d’effluents salins à travers l’utilisation de microalgues et de bactéries halotolérantes, connues pour leur résistance aux salinités élevées. Trois secteurs générant des effluents aux salinités différentes sont particulièrement étudiés dans ce cadre : le secteur de l’aquaculture (avec des effluents ayant une salinité aux alentours de 3 g/L), l’industrie du lactosérum (10 g/L) et la tannerie (40 g/L).

L’objectif du projet SALTGAE est d’utiliser les microalgues pour décharger les effluents des matières organiques et des nutriments nécessaires à leur culture. Elles sont ensuite récoltées puis fractionnées en composés d’intérêts pour différents secteurs. En parallèle, tout le travail de SALTGAE est également de valoriser l’ensemble des coproduits générés tout au long du procédé. Le projet implique 3 sites de démonstration pour la partie culture des microalgues, en Slovénie, en Italie et en Israël et des essais allant jusqu’au stade pilote.

Fort de son expérience dans le fractionnement du végétal et la valorisation de coproduits, EXTRACTIS intervient plus particulièrement à deux niveaux : dans le cadre du fractionnement des microalgues fraichement récoltées et pour le traitement ultime des effluents après récolte.

extraction végétale

Plusieurs procédés sont testés en vue de fractionner les microalgues (mécaniques avec l’homogénéisation haute pression, physiques avec les ultrasons, enzymatiques ou encore chimiques). Les fractions obtenues après le fractionnement, à savoir une fraction enrichie en protéines, une fraction lipidique et le résidu, seront utilisées par d’autres partenaires pour des applications en coating, résines, alimentation animale…

Pour ce qui est de la partie déminéralisation des effluents résiduels après la récolte des microalgues, EXTRACTIS est plus particulièrement en charge de la mise en œuvre de l’électrodialyse quand un autre partenaire teste quant à lui l’osmose inverse.
Le projet SALTGAE réunit 19 partenaires de 9 pays différents (Espagne, Italie, Slovénie, Israël, Irlande, Portugal, France, Belgique et Suède) et la coordination est assurée par une entreprise espagnole. Ce projet de 36 mois a débuté en juin 2016 pour un budget total de 9,73 millions d’euros.

Ce projet a reçu un financement du programme de recherche et d’innovation de l’Union européenne Horizon 2020 sous le numéro de convention de subvention 689785.

Votre contact : Camille VIOT, Chef de projets R&D, E-mail : viot@extractis.com
Pour plus d’information sur le projet : http://saltgae.eu/

EXTRACTIS

33 avenue Paul Claudel
80480 Dury - France

Tél. : (+33) 03 22 33 75 00
Fax : (+33) 03 22 33 75 01

Extractis

Ne manquez pas nos nouvelles